Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Journal personnel d'une journaliste parisienne transgenre

Lettre ouverte aux politiques et aux médiaticiens...

Publié le 18 Avril 2009 par caphi

J'accuse...

les hommes politiques de droite comme de gauche de ne pas vouloir comprendre - voire pire d'être indifférents (ou/et incompétents) - pour améliorer la situation de nombreu-ses- x citoyen(ne)s sur le carreau et de préférer nous montrer ce triste spectacle médiatique et de faire de la surenchère à travers une politique-spectacle qui n'a rien à voir avec la réalité, NOTRE réalité.

 

A travers mon expérience personnelle où, plus par mon sens de la liberté que par mon statut de journaliste, j'ai la chance de rencontrer des élus, des décideurs, je m'aperçois le chemin à parcourir de la part du citoyen-lamba qui n'a droit, lui - et encore ! - qu'à exprimer sa colère face à l'hypocrisie de ceux censés le représenter.

 

Caphi 

Valérie Létard, Secrétaire d'État à la Solidarité (2eme à partir de gauche) a lancée, ce mardi 14 avril 2009, la campagne de lutte contre les mariages forcés et les mutilations féminines, rue Saint-Dominique, Paris 7e - photo caphi

"Il a fallu cent ans pour effacer les discriminations les plus criantes entre les hommes et les femmes, mais qu'attend-on pour abroger celles qui restent ?" Benoîte Groult, Extrait de Ainsi soit-elle

UN SITE : www.mediatic-dico.com


A partir d'une OFFRE d'EMPLOI que m'a transmis Philippe, un ami journaliste, je répond ici comme une LETTRE OUVERTE à l'adresse des politiques et des médiaticiens...

Pour remplacer le salarié actuel sur le départ, le Centre LGBT (Lesbien, Gay, Bi et Trans) de Paris IDF recrute un ou une nouveau chargé d’accueil et d’animation du bar associatif, à temps partiel, 18 heures par semaine
(lire le détail du poste en fin de cette page)

Merci Philippe, je savais et je transmet mais je ne me fais plus d'illusion...

Déjà l'année dernière, pour son transfert dans le quartier gay de Paris (et pourquoi ne pas l'avoir installé dans le 14e voire le 19e arrondissement où l'homophobie et la transphobie est flagrante - Lire mon hommage à Bashung contrarié dans mon journal personnel), Marie-Christine Le Doaré, sa directrice et son conseil d'administration "fantôme" (elle m'a refusé de me dire "qui décident" de l'attribution des postes) - avait pourtant écartée celles d'autres trans qui se sont présenté(e)s ainsi que la mienne sélectionnée parmi les meilleures...

Centre Gay & Lesbien de Paris, mars 2009 - photo caphi
A ma connaisance, aujourd'hui, il n'y a aucun(e) trans qui travaille au Centre Gay & Lesbien de¨Paris... nouvellement appelé le Centre LGBT de Paris mais qui a du mal à ajouter le T dans les "faits" ! (LIRE mon précédent billet : Nouveau Centre LGBT de Paris : Où est la Trans-parence ?, 25 février 2008)

A part des responsables d'associations "qui les représentent" et votent au Conseil d'Administration, les Trans franchissent peu le pas du 63 rue Beaubourg, centre pourtant gérée et soutenue par la Mairie de Paris, le Sidaction, le GRSP IDF, la Région IDF, la Direction Régionale des Affaires Culturelles d’Ile de France !
Pourquoi ?
 
Circonstance aggravante : j'ai croisée à plusieurs reprises au Centre Gay & Lesbien une (ancienne) amie (qui se disait "photo-reporter") qui y fut/est "bénévole". "Lesbienne honteuse", en remplacement de son amie suicidée, en 2002/2003, n'ayant pas d'emploi de journaliste rémunéré, je choisis de travailler plusieurs mois dans sa crêperie de la rue Oberkampf. Mais, parce que je souhaitais faire enfin (à 45 ans) mon "coming out", ma transition, elle m'a pourtant refusée d'entrer dans sa crêperie "en fille" !
Je ne rentra plus jamais dans son commerce après pourtant 7 mois de bons et loyaux services où j'y travaillais durement et efficacement moyennant une très petite rémunération.
Elle déclara même par la suite à qui voulait l'entendre - mais plus grave auprès de mes "amantes" - que j'étais devenu(e) "fou" ! C'était le 19 avril 2003 : six ans demain !
 
Quelques mois plus tard, la crêperie fut fermée pour raison d'hygiène. Elle propagea l'information comme quoi je l'aurais dénoncée, ce qui est faux !
 
 
Rencontre avec le maire de Paris
 
Cette semaine, en me rendant au vernissage de l'exposition "Paris Design en mutation" à la Fondation EDF Electra, j'ai croisé dans la rue le maire de Paris, Bertrand Delanoë que j'ai à nouveau interpellé en me présentant succinctement.
"Oui, je vous ai déjà vue..." m'a t-il confirmé ; je lui ai dit que je vois et communique régulièrement avec son adjoint à la Culture, Christophe Girard, socialiste à l'homosexualité sans fard, et qui développe sur son blog, des pages consacrées (rien qu'hier 4 pages envoyées !), outre culturelles ou polémiques (sur l'avenir du Parti Socialiste et autres vielles lunes...) à la thématique "gay" mais sans jamais parler particulièrement des Trans, même si - je lui ai fait remarqué et l'ai remercié pour ce rappel - il a eu l'occasion de signaler "plusieurs fois" m'a t-il confirmé - sur des médias : "le problème aujourd'hui, c'est pas les homos, c'est les Trans !")
 
J'ajouta au maire de Paris, sachant que je m'adressai à un homosexuel : "Il y en a que pour les homosexuels... Nous, les Trans, nous ne sommes apparemment pas une minorité assez visible ?" Et de lui rappeler / l'informer que"même si la Haute Autorité de la Santé a lancée actuellement une consultation publique, nous restons sceptiques sur les avancées et les intentions des politiques" (lire ICI sur mon blog Différences).
 
Il m'a seulement répondu : "Oui, Christophe, il connaît bien le sujet...". (SIC... je pense qu'il confond, comme malheureusement beaucoup d'autres, la problématique des homosexuel(le)s avec celles des Trans bien plus ostracisés aujourd'hui !)
 
Je lui lança aussitôt, alors qu'il s'éloignait en compagnie de son assistant/garde-du-corps, afin d'espérer le revoir pour développer : "Vous passerez au Festival Gay & Lesbien... ?" (le Festigay de Paris vient d'ouvrir à Paris, lire mon compte-rendu sur mon blog "Différences")

Des Assises du Transsexualisme
 
Plus tard, je croise Lyne-Cohen Solal, l'Adjointe chargée du Commerce et de l'Artisanat qui représentait le maire de Paris à l'inauguration de cette très intelligente et passionnante exposition (dont je parlerai bientôt dans ma Webdromadaire et les PARIS de caphi).
 
A celle dont Martine Aubry, secrétaire générale du Parti Socialiste, ne souhaite pas qu'elle cumule ses mandats de maire adjointe et de maire d'arrondissement (au cocktail, j'ai rencontré également le socialiste qui dit vouloir se présenter à sa place), j'ai rappelé que je compte lancer des Assises du Transsexualisme ; Lyne-Cohen Solal m'a dit être être "partante" avec moi tout comme d'autres personnalités telle l'éminente Taslima Nasreen - la défendeuse bengali des Droits des Femmes, Prix Sakharof, aujourd'hui citoyenne d'honneur de la Ville de Paris où elle réside - rencontrée récemment à l'occasion du PRIX LILAS et avec qui nous avions beaucoup sympathisées.
 
L'idée des Assises du Transsexualisme m'a été suggérée récemment par le journaliste - et directeur du quotidien la Tribune - Yvan Levaï * quand je lui expliqua l'ostracisme dont les transsexuel(lle)s sont victimes même de la part de certains gays ou de la part des journalistes trop "suivistes" (c'est le mot de celui qui fait la revue de presse du week-end sur France Inter).

En attendant, si le poste de Directrice du Centre Gay & Lesbien (et Trans) se libère, je suis  là, bien candidate : j'ai de belles idées pour en améliorer son fonctionnement et surtout sa "visibilité'  sans en augmenter substantiellement les moyens (subventions, dons, etc.).

Mais une Transsexuelle n'est peut-être pas assez suffisament "bon teint" pour intégrer un lieu qui pourtant, se doit de recevoir avec conviction et actions les personnes d'un genre "différent" encore mal acceptées dans la société française et même parisienne.
 
Bonne réflexion et à bon entendeur...
caphi
* En 1995, lorsqu'il était le Directeur de France Inter, et moi chef de pub (pendant 3 ans) au magazine Campus Mag, Yvan Levaï m'avait donné son accord pour organiser une opération promotionnelle avec la radio publique (ainsi qu'avec la SNCF et les résidences Maeva)  : inviter 2 étudiants choisis par un jury composé de professionnels du cinéma à couvrir le Festival de Cannes 95 par une chronique l'un en image, l'autre en texte.
--------------------------
NOTA (26 juin 2010)
 
En avril 2010, j'ai proposé une nouvelle émission au directeur de FRANCE INTER, Philippe Val, qui m'avait déjà "invitée" à venir le voir à la rédaction de Charlie Hebdo lorsqu'il en était encore le "patron".
 
Ce projet, réfléchi, développé est appelé (provisoirement) "TRANS INTER" (il ne parlera pas spécialement de TRANSIDENTITE).
 
Deux mois après, alors la grille de rentrée est bouclée (avec un certain nombre d'émissions supprimées et des chroniqueurs politiques "remerciés"), malgré mes relances par téléphone auprès de ses assistantes. mes e-mails n'ont reçu ni réponse ni accusé de réception.
 
Dommage de la part d'une personne de "pouvoir" (médiatique) de m'avoir laissé croire qu'il y a encore des personnes ouvertes à TOUTES les diversités.
 
N'était-ce que du bluff ?  Je continue à croire que l'avenir me donnera raison.
 
Caphi
P.S. : En 1985, j'ai travaillé pour FRANCE INTER à travers une émission appelée "Adreline" produite et animée par Jacques Pradel aujourd'hui "perdu de vue"...

Chargé-e d’accueil et d’animation du bar associatif, CDD à temps partiel, 18h par semaine 
Paris le 17 avril 2009
 
Le Centre LGBT Paris IDF tient, dans ses locaux du 63 de la rue Beaubourg, un bar associatif animé par ses bénévoles et le plus souvent par un salarié employé 18 heures par semaine.
 
Le Centre souhaite développer l’activité du bar associatif et le positionner au cœur du dispositif d’accueil social et culturel du Centre.
 
A ces fins et pour remplacer le salarié actuel sur le départ,  il recrute un ou une nouveau chargé d’accueil et d’animation du bar associatif, à temps partiel, 18 heures par semaine.
Le ou la chargé-e d’accueil bar associatif animera l’espace accueil-bar,  il ou elle sera chargé-e de proposer les différents produits à la vente, de veiller à l’approvisionnement des denrées et boissons et au développement de l’activité selon le projet mis en œuvre par les élus. Ses compétences en matière de services bar / restauration seront doublées par des qualités d’accueil et d’organisation.
 
Si vous êtes intéressés, merci de contacter Christine Le Doaré, présidente du Centre, en adressant votre candidature (lettre manuscrite + cv) au secrétariat à l’adresse : contact@centrelgbtparis.org
avant le 30 avril 2009
 
Centre Lesbien, Gai, Bi & Trans. de Paris et Ile-de-France
• 61 / 63 Rue Beaubourg  • 75003 Paris
 
• Accueil : 01 43 57 21 47
 
• Administration : 01 43 57 75 95
 
• Site Internet : http://www.centrelgbtparis.org
 
 
• Membre de l’ILGA-Europe, de l'Inter- LGBT et du SNEG
 
• Association à but non lucratif Loi 1901,  déclarée au J.O. le 7 avril 1993
 
• Agrément ministériel au titre de la Jeunesse et de l’Education Populaire depuis le 11 juin 1999
 
• L’association est soutenue par la Mairie de Paris, Sidaction, le GRSP IDF, la Région IDF, la Direction Régionale des Affaires Culturelles  d’Ile de France
Fiche de poste Chargé-e d’accueil et d’animation du  bar associatif
 
Poste : Chargé-e d’accueil bar associatif
 
 - CDD de 6 mois,  dans un premier temps
 
- Temps partiel
 
- Volume horaire hebdomadaire : 18 heures par semaine (contrat mensualisé)
 
- Horaires de travail : mercredi de 12 heures à 16 heures, jeudi de 15 heures à 20 heures, vendredi de 12 heures 30 à 18 heures et samedi de 12 heures 30 à 16 heures
 
- Rémunération brute horaire : 9.20 euros
 
Centre Lesbien, Gai, Bi & Trans. de Paris et Ile-de-France
 • 61 / 63 Rue Beaubourg  • 75003 Paris
• Accueil : 01 43 57 21 47 •
Administration : 01 43 57 75 95 •
 
• Membre de l’ILGA-Europe, de l'Inter- LGBT et du SNEG
• Association à but non lucratif Loi 1901,  déclarée au J.O. le 7 avril 1993
• Agrément ministériel au titre de la Jeunesse et de l’Education Populaire depuis le 11 juin 1999
• L’association est soutenue par la Mairie de Paris, Sidaction, le GRSP IDF,  la Région IDF, la Direction Régionale des Affaires Culturelles  d’Ile de France •

rappel des autres blogs de caphi
sélection d'informations identitaires, culturelles et citoyennes

 

> Différences (mon blog consacré à la TRANSIDENTITE) > http://caphi.over-blog.fr


> la webdromadaire de caphi
 (mon regard décalé, subjectif et citoyen sur l'identité et le sens en particulier à travers les Arts et les Sciences) > http://lawebdromadaire.over-blog.com)

> notre raison d'être (actes et faits citoyens qui donnent du sens à nos vies) > http://notreraisondetre.over-blog.com

> les Paris de caphi : sélection de spectacles, expos, infos, images, chroniques et reportages (blog actualisé régulièrement) > http://paris-caphi.blogspot.com
Commenter cet article