Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Journal personnel d'une journaliste parisienne transgenre

Nos FIERTES (mon reportage à la Marche des Lesbiennes, Gays, Bi et Trans de Paris)

Publié le 27 Juin 2010 par caphi

----

Sur-le-char-d-Homosexualites-et-Socialisme--Marche-des-Fie.JPGSur le char d'Homosexualités & Socialisme boulevard Morland (Paris 4e) - photo caphi

 
[reportage] Nos FIERTES (la MARCHE des LGBT*) par caphi
* Lesbiennes, Gays, Bi et Trans
 
Voici quelques photos de la MARCHE des FIERTES de Paris où j'ai interviewé quelque-uns de mes "modèles" du genre... (
> Bientôt mon reportage plus complet (texte interview) dans ma Webdromadaire.
 
SANY0003.JPGRomain, 22 ans (à gauche) en geisha et son ami Julien, 15 ans en soubrette sexy, boulevard Saint-Michel (5e) vers 16H.
----
A un garçon déguisé en geisha en compagnie de son ami mineur à qui je demande ce qu'il pense des revendications des trans', je m'entend répondre : "Franchement, je m'en fous ! Je suis là pour m'éclater, je suis un homme, j'ai les hommes. Point.". Sans commentaire.
----
En tête du cortège, rassemblant responsables d'association LGBT,Vincent Loiseau - le porte-parole de l'Inter- LGBT, l'association organisatrice - me déclare qu'il est là pour exprimer son "exaspération" face aux "violences constatées et les appels à la haine et à la mort. Nous souhaitons interpeller la société civile" pour que cela cesse.
----
Sur le char de David & Jonathan, l'association des juifs gays et lesbiennes, un slogan : "Ta différence m'enrichit".
----
SANY0045.JPG
 
Mon amie Pascale Ourbih, comédienne et trans (actuellement dans "La nouvelle Maud" 'sur France 3 le samedi soir), militante des VERTS (EUROPE ECOLOGIE)
----  
"Chéri, qu'as-tu fait du virus ?" la banderolle de AIDS, association de lutte contre le SIDA.
----  
Didier-gay--sa-femme-Jeanne-et-leur-fils-Gustave--associati.JPGA côté du train de l'Association des Parents Gays et Lesbiens (APGL), Didier, homo de 37 ans (dans la mode), sa femme Jeanne, 42 ans (dans la pub) et Gustave, 8 mois (dans les bras de sa mère), indéfini. - photo caphi
 
Ferriel et Elise, Marche des Fiertés 26 juin 2010Feriel, 16 ans (à droite) et Elise, 15 ans, devant l'eglise des "cathos intégristes" de Saint-Nicolas du Chardonnet (5e), boulevard Saint-Germain : "On aime tout le monde, nous !" - photo caphi
----
Monica, trans argentine et chrétienne, Marche des FiertésMonica, mon ami Trans et chrétienne argentine porte aussi la croix
 
----
Sur un charMarche des Fiertés 26 juin 2010
 

 

Sur le char de FLAG, policiers et gendarmes gays et lesbien----
FLAG, l'association des policiers et gendarmes gays et lesbiennes avec leurs armes... à eau pour rafraichir les manifestant(e)s - photo caphi
 
Marche-des-Fiertes---boulevard-Morland--Paris-4e-26-juin-2.JPG
Le soir venu, je me rends dans un cinéma du quartier latin. Pour rester dans l'ambiance, je choisis "La gueule du loup", un documentaire italien narrant l'histoire d'un couple improbable : deux paumés (un "repris de justice" et une transsexuelle) dans un Gènes des bas-fonds, accompagnée d'images d'archives et d'une musique d'a-propos [voir ma critique et ma sélection dans ma page CINEMA des PARIS de caphi]. La salle du Reflet Médicis était bien remplie, fête du cinéma oblige.
 
...je passe par les quais bondés de pique-niqueurs
Ile-Saint-Louis--Paris-26-juin-2010.JPGIle Saint-Louis (Paris 4e), vers 22H
 
... et termine ma soirée dans le Marais jusque tard dans la nuitRue-des-Ecouffes-Paris-4e-le-soir-de-la-Marche-des-copie-1.JPG
Dans la rue des Ecouffes (appelée aussi "rue des touffes") bondée, les nombreuses lesbiennes s'y sont donné rendez-vous - photo caphi.
 
Je retrouve des amis, un couple d'homos qui tient un restaurant appelé l'ETAMINE.
Mais l'excellente cuisine concoctée par Sylvain ne pouvait satisfaire tout le monde venu déguster et se détendre dans cet antre sympathique. Philippe au service a même failli piqué une crise de nerf... Mais les fidèles client(e)s - des femmes en majorité - l'ont rassuré. Je lui ai donné un coup de main jusqu'à la fermeture, à 2 heures du matin.
 
Enfin, après une traversée à pied du Marais jusqu'au centre Beaubourg, vers 3 heures du matin, je reprends mon VELIB pour rentrer dans mon 17e. Non sans passer auparavant par la rue Saint-Denis pour "soutenir" les pauvres et nombreuses prostituées africaines regroupées dans un angle de rues à la recherche de clients, rares apparemment à cette heure. Les observant au feu rouge, une jeune sierra leonaise vient vers moi et, après avoir taté mon sein (pour vérifier mon identité), elle m'annonce avoir "faim". Pourtant, elle refuse le morceau de gâteau que m'avait offert mes amis restaurateurs du Marais.
 
Que le monde est bizarre ou cruel, ou les deux !
 
Caphi
(demander mon accord pour la diffusion des photos)
 

rappel des blogs de caphi
sélection d'informations identitaires, culturelles et citoyennes
 
> Différences (blog de RÉFÉRENCE FRANCOPHONE consacré à la TRANSIDENTITE) > http://caphi.over-blog.fr

>
 les PARIS de caphi : sélection de spectacles, expos, infos, images, chroniques et reportages (blog actualisé régulièrement) > http://paris-caphi.blogspot.com

> la webdromadaire de caphi
 (mon regard décalé, subjectif et citoyen sur l'identité et le sens en particulier à travers les Arts et les Sciences) > http://lawebdromadaire.over-blog.com
 
> notre raison d'être (
actes et faits citoyens qui donnent du sens à nos vies) > http://notreraisondetre.over-blog.com
   
Commenter cet article
T
<br /> <br /> Hello !<br /> <br /> <br /> Belle ambiance et quel plaisir de voir tes photos !<br /> <br /> <br /> Bises<br /> <br /> <br /> Timoxana<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre