Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Journal personnel d'une journaliste parisienne transgenre

Des cancers qui nous rongent... (l'actualité plus ou moins rose de caphi)

Publié le 25 Mars 2010 par caphi

 
Quai-du-Louvre--9-mars-2009.JPGQuai du Louvre, 9 mars 2009 - photo caphi
-----------------------------------------------------------------------
-----------------------------------------------------------------------
sommaire
[le billet de caphi] Des cancers qui nous rongent...
[arts] Jolie enchère pour un "caphi" peint par Philippe Pasqua (Vente inédite sur le "Sex" à Londres - Le Monde du 23.03.2010)
[média] Interview de caphi dans Times magazine (début mars) à l'occasion de la "dépsychiatrisation" du transsexualisme.
[tévé] Caphi sur France 2 dans un "polar psychiatrique" avec Zabou Breitman
[hommage] « K, histoire de crabes »  

> rappel des blogs de caphi
-----------------------------------------------------------------------
[le billet de caphi] Des cancers qui nous rongent
 
 
Sur l'ordinateur du bureau de Dr N'Guyen, urologue à l'hôpital Necker (Paris 15e), mardi 16 mars 2010 - photo caphi

D'abord, une nouvelle pas très agréable : je suis atteinte d'un cancer (avancé) au rein droit ; il doit être retiré dans les prochains jours (je serais hospitalisée à Necker ou à G. Pompidou).

En effet, pour aller vite (la tumeur progresse), je suis dans l'attente d'une place à Necker pour le 12 avril prochain avant le transfert (Eh oui, les hopitaux transitionnent aussi !) du service urologie à Pompidou, fixé au 19 avril (coïncidence : c'est le jour anniversaire de ma "transition" et de mon nom de baptème : "caphi"). Mais, si aucune place est libérée à Necker, ce sera alors pour le 3 mai à Pompidou. Dans près de 6 semaines. Très (trop ?) long !

NOTA (rajout au 26 mars 2010) La secrétaire du Dr N'GUYEN m'a rappelé pour m'annoncer avoir trouvée une place à l'hôpital Necker : je serais donc opérée le lundi 12 avril et resterai ensuite en observation pendant 3 à 5 jours. 

Je tente de garder le moral et surtout je vais me battre.


Sachez que, quel que soit l'issue de l'opération, la vie sera plus forte et l'esprit sera toujours là...

18-fevrier-2010.JPG
Bassin du jardin des Tuileries et Obélisque de la Concorde (Paris 8e), le 18 février 2010 - photo caphi

Pour ne pas terminer sur une note triste, dans cette période difficile pour chacun, quelques réjouïssances pour l'égo (mais pas pour mes finances d'aujourd'hui) :  un "caphi" peint par Philippe Pasqua a obtenu une "jolie enchère" à Londres le vendredi 19 mars (lire plus bas : "Vente inédite sur le "Sex" à Londres / Le Monde du 23.03.2010).
Egalement, ci-dessous, un interview de caphi dans TIME (magazine américain diffusé dans le monde et trepris dans plusieurs journaux étrangers ["In France, Transsexuals Celebrate a Small Victory", 1er mars 2010]
 
Et en fin de mail, je vous annonce également mon "passage" bientôt sur France 2 dans un "polar psychiatrique" réalisé par Arnaud Sélignac avec Zabou Breitman.
 
En attendant de communiquer ici, dans le virtuel ou ailleurs, merci de vos attentions.
 
Bien à vous.
Caphi
 
POUR EN SAVOIR PLUS sur nos "cancer" > Lire "Printemps ! (lettre à Cornélia)" dans mon journal personnel, qui informe de mon mal et l'hommage fait à une collègue journaliste - "Un mois avant de s'éteindre, elle bloguait encore. Dans un post intitulé « Des Diaconesses » (l'hôpital où elle avait été transférée le 18 février), elle écrivait : « je ne suis pas encore morte »...

-----------------------------------------------------------------------
[arts] Vente inédite sur le "Sex" à Londres
Jolie enchère pour un "caphi" peint par Philippe Pasqua !
Article paru dans l'édition du Monde du 23.03.10
C'était une première dans le monde des enchères : la dispersion, à Londres, vendredi 19 mars, par la maison Phillips de Pury & Co, de 217 oeuvres sur le sexe. Sobrement intitulé "Sex", ce coup de marketing inspiré a notamment permis à l'oeuvre peinte par l'artiste britannique Allen Jones une enchère de 361 250 livres (403 856 euros), pulvérisant une estimation haute de 80 000 livres. Ils étaient six enchérisseurs à se battre pour faire monter le prix de cette toile qui montre une dame, coupée à mi-corps, de la pointe des talons aiguille à une fesse ronde et suggestive, en passant par les inévitables bas et porte-jarretelles.
Avec 69 % de lots acquis, le total de la vente représente 1,4 million de livres (1,57 million d'euros), un résultat un peu mou au regard des 1,8 million espérés. A noter une jolie enchère de 32 450 livres (36 277 euros) pour Caphi, une toile du jeune Français Philippe Pasqua. Simon de Pury, qui a orchestré la vente, a annoncé son intention de pérenniser le thème en organisant désormais une vente "Sex" chaque année, à l'arrivée du printemps.
Harry Bellet
Commenter cet article