Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Journal personnel d'une journaliste parisienne transgenre

Des cancers qui nous rongent... (l'actualité plus ou moins rose de caphi)

Publié le 25 Mars 2010 par caphi

 
Quai-du-Louvre--9-mars-2009.JPGQuai du Louvre, 9 mars 2009 - photo caphi
-----------------------------------------------------------------------
-----------------------------------------------------------------------
sommaire
[le billet de caphi] Des cancers qui nous rongent...
[arts] Jolie enchère pour un "caphi" peint par Philippe Pasqua (Vente inédite sur le "Sex" à Londres - Le Monde du 23.03.2010)
[média] Interview de caphi dans Times magazine (début mars) à l'occasion de la "dépsychiatrisation" du transsexualisme.
[tévé] Caphi sur France 2 dans un "polar psychiatrique" avec Zabou Breitman
[hommage] « K, histoire de crabes »  

> rappel des blogs de caphi
-----------------------------------------------------------------------
[le billet de caphi] Des cancers qui nous rongent
 
Sur l'ordinateur du bureau de Dr N'Guyen, urologue à l'hôpital Necker (Paris 15e), mardi 16 mars 2010 - photo caphi

D'abord, une nouvelle pas très agréable : je suis atteinte d'un cancer (avancé) au rein droit ; il doit être retiré dans les prochains jours (je serais hospitalisée à Necker ou à G. Pompidou).

En effet, pour aller vite (la tumeur progresse), je suis dans l'attente d'une place à Necker pour le 12 avril prochain avant le transfert (Eh oui, les hopitaux transitionnent aussi !) du service urologie à Pompidou, fixé au 19 avril (coïncidence : c'est le jour anniversaire de ma "transition" et de mon nom de baptème : "caphi"). Mais, si aucune place est libérée à Necker, ce sera alors pour le 3 mai à Pompidou. Dans près de 6 semaines. Très (trop ?) long !

NOTA (rajout au 26 mars 2010) La secrétaire du Dr N'GUYEN m'a rappelé pour m'annoncer avoir trouvée une place à l'hôpital Necker : je serais donc opérée le lundi 12 avril et resterai ensuite en observation pendant 3 à 5 jours. 

Je tente de garder le moral et surtout je vais me battre.


Sachez que, quel que soit l'issue de l'opération, la vie sera plus forte et l'esprit sera toujours là...
Bassin du jardin des Tuileries et Obélisque de la Concorde (Paris 8e), le 18 février 2010 - photo caphi

Pour ne pas terminer sur une note triste, dans cette période difficile pour chacun, quelques réjouïssances pour l'égo (mais pas pour mes finances d'aujourd'hui) :  un "caphi" peint par Philippe Pasqua a obtenu une "jolie enchère" à Londres le vendredi 19 mars (lire plus bas : "Vente inédite sur le "Sex" à Londres / Le Monde du 23.03.2010).
Egalement, ci-dessous, un interview de caphi dans TIME (magazine américain diffusé dans le monde et trepris dans plusieurs journaux étrangers ["In France, Transsexuals Celebrate a Small Victory", 1er mars 2010]
 
Et en fin de mail, je vous annonce également mon "passage" bientôt sur France 2 dans un "polar psychiatrique" réalisé par Arnaud Sélignac avec Zabou Breitman.
 
En attendant de communiquer ici, dans le virtuel ou ailleurs, merci de vos attentions.
 
Bien à vous.
Caphi
 
POUR EN SAVOIR PLUS sur nos "cancer" > Lire "Printemps ! (lettre à Cornélia)" dans mon journal personnel, qui informe de mon mal et l'hommage fait à une collègue journaliste - "Un mois avant de s'éteindre, elle bloguait encore. Dans un post intitulé « Des Diaconesses » (l'hôpital où elle avait été transférée le 18 février), elle écrivait : « je ne suis pas encore morte »...

-----------------------------------------------------------------------
[arts] Vente inédite sur le "Sex" à Londres
Jolie enchère pour un "caphi" peint par Philippe Pasqua !
Article paru dans l'édition du Monde du 23.03.10
C'était une première dans le monde des enchères : la dispersion, à Londres, vendredi 19 mars, par la maison Phillips de Pury & Co, de 217 oeuvres sur le sexe. Sobrement intitulé "Sex", ce coup de marketing inspiré a notamment permis à l'oeuvre peinte par l'artiste britannique Allen Jones une enchère de 361 250 livres (403 856 euros), pulvérisant une estimation haute de 80 000 livres. Ils étaient six enchérisseurs à se battre pour faire monter le prix de cette toile qui montre une dame, coupée à mi-corps, de la pointe des talons aiguille à une fesse ronde et suggestive, en passant par les inévitables bas et porte-jarretelles.
Avec 69 % de lots acquis, le total de la vente représente 1,4 million de livres (1,57 million d'euros), un résultat un peu mou au regard des 1,8 million espérés. A noter une jolie enchère de 32 450 livres (36 277 euros) pour Caphi, une toile du jeune Français Philippe Pasqua. Simon de Pury, qui a orchestré la vente, a annoncé son intention de pérenniser le thème en organisant désormais une vente "Sex" chaque année, à l'arrivée du printemps.
Harry Bellet
Commenter cet article